Actualités

Partager sur :

Que ta volonté soit faite

22 mars 2022 Association
Vue 34 fois

 

Eric de Rus nous parle d'Edith STEIN : l'enracinement dans la vérité libère et renouvelle la confiance en la vie, cette confiance est née de sa rencontre au Christ. Cet enracinement tire sa solidité de la solidité de Dieu

 

"Que ta volonté soit faite. Pris dans toute sa plénitude, cet acte d’abandon doit être la règle de la vie chrétienne. Il doit régir la journée, du matin au soir, le cours de l'année, la vie entière. Tel doit être l’unique souci du chrétien – tous les autres sont pris en charge par le Seigneur ; mais celui-là reste le nôtre jusqu’à notre dernier jour. […] Ainsi uni au Christ, le chrétien tiendra bon, inébranlablement, dans la nuit obscure, subjectivement vécue comme un éloignement et un abandon de Dieu. Mais peut-être la Providence divine fait- elle de son épreuve l’instrument de libération d’un être objectivement prisonnier. C’est pourquoi, encore, et précisément au cœur de la nuit la plus obscure, que ta volonté soit faite. […] Comment dire encore : Que ta volonté soit faite, si nous ne sommes plus certains de ce que Dieu exige de nous ? Avons-nous encore les moyens de nous garder sur ses chemins si la lumière intérieure s’éteint ? […] (Q)uiconque dit tous les jours du fond du cœur : "Seigneur, que ta volonté soit faite" peut être sûr de ne pas se méprendre sur la volonté de Dieu, même lorsqu’il n’en a plus la certitude subjective. "

 

Le Mystère de Noël dans Edith STEIN, La crèche et la croix,

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.