Actualités

Partager sur :

La fragilité d'aimer

17 juin 2022 Association
Vue 9 fois

 

"Dieu, avons-nous dit, ne peut pas ne pas aimer. Comme le dit merveilleusement Simone Weil, Dieu n'aime pas comme nous aimons : Dieu aime comme l'émeraude est verte. C'est là son être propre. C'est pourquoi Dieu ne sait faire que cela : espérer en l'homme.

 

La voie du salut a été donnée à l'homme. Il ne s'agit que de se laisser aimer par Dieu et de sentir, auprès d'autrui, à quel point lui même est aimé, sinon de moi (c'est si difficile) mais de Dieu, toujours. Poser sur lui comme sur moi ce regard pur de toute peur. S'employer chaque jour à cela est suffisant. Mais Dieu ne contraint pas, pas même au bonheur. Il attend, dans l'espoir, que chaque être, selon son ordre, donne tout son fruit."

 

Martin STEFFENS "Petit traité de la joie"




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.